MARRAKECH RIADS
    EXPOSITIONS & EVENEMENTS
HEBERGEMENT RESTAURATION CULTURE  
Francais | English
RESERVER
AGENDA

 

Le 1er decembre 2013 Signature de livre

Vient de paraître en novembre 2013
La réédition du livre « Les Gnomes de Sidi Abd Er-Rahman El-Medjedoub » du Comte Henry de Castries, par M. Abdelhaï Sadiq

Présentation du livre
dimanche 1 décembre 2013 à partir de 19h
par M. Abdelhaï Sadiq
au café littéraire Dar Cherifa

Professeur de traductologie à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines, Université Cadi Ayyad de Marrakech, M. Abdelhaï Sadiq est également auteur de plusieurs ouvrages dont un livre sur Nass El Ghiwane qui rassemble les traductions en français des chansons de ce groupe mythique marocain des années 70. Il a également réalisé un livre intitulé « Marrakech, regards d’hier et impressions d’aujourd’hui » en collaboration avec M. Pierre Gourrier, qui regroupe leur collection privée d’anciennes cartes postales de Marrakech et dont une partie fera l’objet d’une exposition permanente au café littéraire Dar Cherifa. Il a également réédité en 2011 l’unique ouvrage de Tranchant de Lunel « Au Pays du Paradoxe –Maroc- » paru en 1924.
Du 18 Juillet au 31 October 2013 Groupe Terre
Exposition "L'HOMME ET LA TERRE" des artistes peintres Mohamed NAJAHI, El Imam DJIMI, Abdelmalik BOUMLIK, Mustapha GHAZLANI
11 Mai au 18 Juillet 2013 Mohamed Moudden ISSAMI
Exposition "FLAMME DE FEMME" de l'artiste peintre Mohammed Mouden Issami
Decembre 2012 Mai 2013 Mustapha AMNAINE
 
Juin Juillet Aout 2008 Souad Raghib-Sanchez
La galerie « Dar Cherifa » de Marrakech présente, pour la première fois, les travaux du peintre Souad Rharib-Sanchez du 1er juin au 31 août 2008 Ouvrant de petites fenêtres sur les bribes de mémoires et empreintes de son enfance, Souad évoque dans cette nouvelle série son souvenir du Maroc, patiné d’instants fragiles. De chez son grand-père elle se souvient de la campagne aride aux pistes caillouteuses, dont les hameaux semblent surgir de la terre. Des villes d’apparence chaotique, dont les maisons cubiques et chaulées, s’encastrent et se soutiennent, balayées d’une lumière aveuglante. Sa fascination pour la Médina, qui telle une ruche avec sa mosaïque alvéoles aux tons multicolores, s’anime de la magie polychrome des souks. Ou enfin, symbole de la convivialité marocaine, une théière ventrue a long bec et chapeau pointu…Souad est née à Casablanca en 1970, elle a grandit en France et en 2003 part s’installer à Londres où elle vit et travaille. S’appuyant sur sa formation d’architecte, elle s’exerce depuis 1996 à diverses techniques des arts appliqués comme la décoration, le dessin, la peinture… Depuis plusieurs années elle se consacre exclusivement à la peinture dans sa recherche d’une représentation esthétique de sa vision de la société. Elle s’intéresse particulièrement à la place de chacun dans sa diversité culturelle. L’identité dans un contexte politique au sein d’une société globalisante. Souad est membre des ateliers de Central Saint Martins et de Prince Trust Drawing School à Londres
   

Mai 2008

Anais WADE
La galerie « Dar Cherifa » de Marrakech présente, pour la première fois, les travaux de la jeune photographe franco-américaine Anaïs E. WADE. 3 Mai – 30 Mai - Marrakech – Dar Cherifa Après avoir grandi et étudié en France, Anaïs vit et travaille à Los Angeles depuis trois ans ; elle dirige D3Projects, galerie de Santa Monica principalement dédiée à la découverte de la photo vernaculaire. Elle a aussi créé les premières « Rencontres de la Photo Vernaculaire» de Los Angeles, initiative qui a été saluée par les professionnels américains en janvier dernier. Anaïs contribue également à plusieurs revues culturelles en qualité de journaliste.
   

Avril 2008

Farid BELKAHIA
Dar Chérifa, le café littéraire de Marrakech, organise une exposition de l’artiste Marocain Farid Belkahia du 08 au 30 avril 2008. Dans cette exposition Farid Belkahia expose pour la première fois des aquarelles et de petit tableau sur peau. Né en 1934 à Marrakech, Farid Belkahia est l'un des plus importants artistes contemporains marocains. De 1955 à 1959, il étudie aux Beaux-arts de Paris. C'est en 1962 et jusqu'en 1974 qu'il devient directeur de l'école des Beaux-arts de Casablanca. Il est l'un des pionniers de la peinture marocaine moderne. Son travail s'inscrit dans un entre-deux (Maghreb-Occident), dégagé de toute schizophrénie
   
Septembre Décembre 2007 AMBRE MAROC
Les peintres Jean-Paul Moya, Michel Hergibo, Domy et Livingstone, le peintre graveur Jean-Claude Forez et le méta sculpteur Lunel, membres de l’association culturelle Ambre International sont les invités d’Ambre Maroc au Café littéraire Dar Cherifa.
   
Mai - Juin 2007 Aramy Machry
photographe brésilien Aramy Machry expose ses clichés à Dar Chérifa. Depuis sa rencontre avec Marrakech en 2004, l’artiste s’est passionné pour les scènes de rue, les personnages, les riads et les paysages marocains. De cette passion pour le mouvement, les ombres et les lumières, et le noir et blanc, il a fait une sorte de film en continu qu’il nous livre avec un regard nouveau.Des images en mouvement, un Maroc inattendu. Dar Chérifa
   
Novembre 2006 Janvier 2007 Hans werner Geerdts
Hans Werner Geerdts, artiste peintre et écrivain, est né en 1925 à Kiel Allemagne. Il s’est installé en 1963 dans la médina de Marrakech Ses œuvres s’en source dans les rythmes des Gnawas et les mouvements de la foule de Jamaâ El Fna Hans Werner Geerdts est considéré comme le fondateur de l’art du foulisme, ses œuvres picturales déposent son regard sur les foules. Il inscrit dans ces récits des cercles de vie qui sortent des limites d’une toile : la parole des foules qui racontent leurs vies. Dar Cherifa Novembre 2006
   
Mai 2006 Saad Tazi
sâad Tazi est informaticien de métier, photographe et anthropologue par passion. Il a commencé a exposé depuis 1993, à son actif plusieurs catalogues d’artistes et un livre «Sahara Atlantique, Splendeurs du désert marocain» Son exposition de Mai 2006 dans le cadre du «mois de la photo de Marrakech» se présente comme une retrouvaille avec des matériaux emblématiques d’une époque du Msid (école coranique)
   
Décembre 2005 Janvier 2006 Francesca Brenda
Née d’une famille d’artistes, Francesca se passionne dés son plus jeune âge pour la peinture, son entourage a beaucoup influencé son parcours professionnel, son père est originaire de Curaçao, sa mère est française Elle voyage en Amérique Centrale, en Europe, au Liban, au Maroc, en Egypte, et à HongKong. Aujourd’hui installée à Paris, elle nous offre une peinture de l’instant. déc 2005
   
Octobre 2005 Mouhamed Mourabiti
Artiste peintre expose depuis 2001, vit et travaille entre Casablanca et Tahanaout( 30 km au sud-ouest de Marrakech ) où il a créé Al Makam, un espace d’art et de culture. Mohamed Mourabiti a exposé en octobre 2005 à Dar cherifa, une série de toiles abstraites «paraboles et antennes sur toits», Une vue du ciel du paysage urbain des villes marocaines. octobre
   
Octobre 2005 Larbi Cherkaoui
Artiste calligraphe et enseignant d’Art Plastique à Marrakech Pour Larbi Cherkaoui, la calligraphie demeure une source inépuisable d’inspirations, un espace de respiration gestuelle et spirituelle dont il revisite ses racines profondes avec une touche toute contemporaine en alliant harmonieusement la couleur et la texture avec la lettre
   
Octobre 2005 Farid BELKAHIA
Né le 1er Avril 1967 à Ait Ourir, Marrakech. Auteur de nombreuses expositions au Maroc et à l’étranger notamment en France et aux Etats Unis. Aziz revisite ses souvenirs d’enfance avec une vision très énigmatique des babouches géantes, des djellabas multicolores des sept saints et marabouts.
   
Eté 2005 Aziz Lakhtaf
Né à Guerssif en 1972, Ahmed Hajoubi a fait ses étudesà l’école nationale des beaux arts de Tétouanavant d’entamer une carrière professionnelle richeen expositions collectives et individuelles. «Cicatrice des villes» est le titre de son exposition à Dar Cherifa en juin 2005. A. Hajoubi a projeté des émotions de son enfanceà travers son travail sur la bicyclette et le petit bateau.
   
Mai 2005 Ahmed Hajoubi
Nour-eddine Tilsagani artiste vidéaste et photographe,titulaire de nombreux prix de la vidéo et de la photographieà l’échelle national et internationale, pilier incontournabledu «mois de la photo de Marrakech». Son travail sur l’école coranique «vision lyrique» de sidi zwinea été remarquablement apprécié par les fidèlesde Dar chérifa en Mai 2004
   
Mai 2005 Nourddine Tilsagani
Après de longues études d’Arts de la Calligraphie Arabe en Orient et au Maroc, il s’est doté d’une forte connaissance de la Littérature Arabe, Mohamed Abaoubida le plus jeune des artistes calligraphes de Marrakech a présenté ses premières oeuvres «vision lyrique» sur la voie des grands maîtres calligraphesMai 2005
   
Avril 2005 Mouhamed Abaoubida
Artiste mosaïste présidente de l’association anglaise de la new mosaïque, ses travaux sont exposées partout dans le monde. Auteur de cinq livres et une encyclopédie « encyclopedia of MOSAIC » sur la mosaïque. « Pulsations de Marrakech » est le titre de son exposition avril 2005 à Dar Cherifa
   
Fevrier Mars 2005 Elaine M. Goodwin
Lori Park a vécu et travaillé à Marrakech et Mallorca en Espagne ces dernières années. Utilisant une technique qui lui est propre, elle crée ses collages comme une réponse à la lumière et aux couleurs des paysages dans lesquels elle se retrouve. Ses expériences sont directement retranscrites sur ses toiles et dans ses sculptures qui reflètent son amour des animaux Plusieurs expositions aux USA, Scotland, Espagne et Maroc
   
Janvier 2005 Lori Park
Artiste peintre marocain de Rabat, auteur de plusieurs expositions d’arts au Maroc et a l’étranger. Photographie, graphisme, peinture, illustration, Ses nombreux voyages au sud du Maroc constituent la principale inspiration de son exposition «Passage» à Dar Cherifa en déc. 2004. Passage d’une réalité à l’autre, d’une technique à l’autre est le point de départ du travail de M. Nouiga. Dans cette exposition, il met en relief le moindre détail, la moindre surface de chacune de ses toiles. Janvier 2005
   
Novembre - Décembre 2004 Miloudi Nouiga
Originaire de Larache petite ville du nord du Maroc, Hassan, adolescent, arrive à Londres il assista à l’émergence des clubs au beau milieu d’une culture musicale urbaine en pleine effervescence. Hassan Hajjaj s’applique à utiliser une pléiade de médias artistiques pour ressusciter les images qui ont imprégné son enfance, en passant des pochettes d’allumettes aux boîtes de peinture via les pubs de Coca-Cola. Dans Grafix from de Souk, exhibition post-moderne des toiles de différentes format à Dar Cherifa, en décembre 2004. Toujours fidèle au grand événement du festival international du cinéma de Marrakech, Il a présenté son exposition d’affiches du cinéma arabe classiqu en novembre 2005 à Dar Chérifa. Nov-Déc 2004
   
Eté 2004 Hassan Hajjaj
Née dans une famille d’artistes, Sophie Collet s’est tout naturellement tournée vers des études en Arts Plastiques. Amoureuse des jardins, de la nature, de ces petits détails qui échappent au commun des mortels, Sophie Collet a réussi à créer un monde magique, fait de couleur, de poésie,de tendresse et d’émotion. été 2004
   
Eté 2004 Sophie Collet

Myriam Deru, artiste belge née au Congo en 1954. Etudes d’illustration à l’école Supérieure d’ Arts Graphiques St Luc à Bruxelles. Illustratrice d’ une quarantaine d’ albums pour enfants publier Chez Nathan , Gautier Languereau, Casterman.Technique acrylique, aquarelle & matières mixtes. été 2004

   
Eté 2004 Myriam Deru
Artiste peintre belge partage son temps entre sa ville de résidence Bruxelles et ses carnets de voyages qu’elle mène en Italie en grece et au Maroc. Anne Françoise Nous entraîne dans un univers poétiquepar une transcription picturale abstraite.
   
Mai 2004 Anne Françoise Jadin
Né en 1959. il vit et travaille à Marrakech, il a collaboré à de nombreux livres d’arts et de civilisation marocaine. Son travail approfondi sur la place Jamaa El fna a donné lieu à plusieurs séries photographiques. Dans le cadre du «mois de la photo de Marrakech» Mai 2004, son exposition « palme d’o, palme d’or » à Dar Cherifa a permis de mettre en évidence le patrimoine paysager du Maroc, celui des palmier de l’oasis de Figuig au sud marocain, une manière de sensibiliser les citoyens au danger qui entoure cet emblème national. mai 2004
   
Avril 2004 Isabelle De Borchgrave

Isabelle de Borchgrave vit et travaille à Bruxelles, où elle a suivi une formation artistique à l’académie des Beaux-Arts. Passionnée de voyage, le monde méditerranéen et l’orient l’inspirent particulièrement, et sont à l’origine de nombreux carnets de voyage. Référence internationale en matière de création artistique sur papier. Son travail autour de l’histoire de la mode ou 3 siècles de costumes est réalises en trompe-l’oeil. «Murmur», son exposition à Dar Cherifa avril 2004 reflète sa maîtrise de ces différente technique artistiques sur toile, papier et métal.

   
Mars 2004 My Youssef El Khahfai
Né à Marrakech en 1969 Diplômé de l’école nationale des beaux-arts à Tétouan en 1993. Anime des ateliers d’arts, peinture, dessin et gravure à Marrakech. Auteur de l’exposition « Rouge et blanc » en mars 2004 à Dar Cherifa et une autre collective «1+4» en octobre 2005. A travers ses toiles My Youssef retrace le rythme et l’effervescence de la vie de Marrakech, son ambiance. Il décrit la nature humaine de ses habitants à travers une figuration peu orthodoxe puisqu’il développe une technique particulière du trait. mars 2004
   
Avril 2003 Stephane Graff
Né en 1965. Stephane Graff est un peintre, photographe qui à vécu quatre années au Maroc. Son exposition «LES REMPARTS» à Dar Cherifa (2003) était une série de peintures de technique mixte inspirée par les paysages et les murs Anciens de Marrakech. L’artiste crée sa propre matière utilisant de la terre, du sable, des Pigments et cette généreuse pâte donne à son oeuvre une qualité sculpturale. Les différentes couches successives évoquent d’une façon métaphorique l’évolution du temps et de la mémoire. 5 avril • 28 avril 2003
   
Janvier - Fevrier 2003 Elisabeth Piquet
Native d’Afrique du Nord en 1961, Elisabeth Piquet après des études littéraires (Paris la Sorbonne) puis artistiques (école nationale d’art de Cergy Pontoise), a élu domicile en Afrique où elle commence a exposer dès 1984. Sa première exposition à Dar cherifa est une pure inspiration du continent africain et notamment le Maghreb. Elisabeth Piquet utilise des matériaux et pigments naturels, papier de soie, papier de prière chinois, fascinée par les palmiers et les couleurs de la terre dont elle dégage l’imperceptible battement secret des choses.
   
Décembre 2002 Janvier 2003 Claire Xuan

Photographe, plasticienne et concepteur d’ouvrages d’art, elle est passionnée de destinations lointaines qu’elle immortalise au travers d’une collection de portfolios. Une idée maîtresse conduit ses réalisations, la déclinaison des 5 éléments de l’univers : le bois, le feu, la terre, le métal et l’eau.

   
Mars - Avril 2002 Omar Bourgba

Une expérience artistique remarquable de la peinture marocaine, poète et auteur de plusieurs recueil de poésie. Né à Marrakech en 1945. « Regard sur l’oeuvre 1961-2002 » est son exposition d’oeuvres inédites qui retrace un parcours d’une quarantaines d’années vouées avec une passion sage à la peinture.

   
Fevrier 2002 Mia Remmal
Son rapport à l’esthétique marocaine ne cesse de s’approfondir, du zellige, elle passe à la calligraphie. Une écriture qui devient un élément de plus en plus central dans ses tableaux. Elle a toujours aimé les grands tracés de ligne. Elle en a fait l’aboutissement d’un parcours à la fois visuel et spirituel, qui passe des formes géométriques au motif calligraphique. 1er février • 21 février
   
Decembre 2001 Janvier 2002 Bernard Mens
Son exposition « Balade marocaine » inspirée de la vie quotidienne des marocains et l’ambiance des souks est la première exposition qu’a inauguré le parcours des artistes peintre à Dar Cherifa Bernard mens se lance récemment dans une aventure nouvelle puisqu’il peint actuellement des portraits de femmes africaines. 21 décembre • 21 janvier 2002
   
Mai - Septembre 2001 Leititia Fou Rgeaud
Auteur photographe française, le Maroc est son pays d’adoption. Immortaliser la renaissance de Dar Cherifa, ce palais vertical, c’est le parcours que Lætitia Fourgeaud montre en ses photographies. Elle est allée à la rencontre, a saisi l’essence de ce qui s’est passé ici, transcrit un conte, celui du rêve d’Abdellatif qui devient réalité. Une histoire de vapeurs, projections, bouillies, poudres granuleuses, et partout la main de l’homme, la présence de l’outil, dont on croit entendre les frottements, battements, cliquetis, toute une matérialité transcendée.